Actualités et Promotions camping

Découvrez la biodiversité sous-marine exceptionnelle du parc national de Port-Cros !

Port-Cros est le plus grand parc marin européen. Il regorge d’une biodiversité exceptionnelle : 500 espèces d’algues et 180 espèces de poissons y évoluent ! Son but premier est de protéger le patrimoine naturel marin et terrestre. Il tend à préserver les espèces et leur habitat naturel. Le parc saura vous séduire, que vous soyez néophyte ou plongeur confirmé ! Nous ne pouvons pas tout résumer en un seul article… Voici notre sélection de faune et de flore marine pour cette première découverte.

Le Mérou brun

Connaissez-vous notre mascotte locale ? Le Mérou brun, avec ses lèvres boudeuses et son regard interrogateur vous étonnera, c’est sûr ! C’est dans les roches du parc national de Port-Cros que ce poisson de nature timide aime se cacher. Parfois, certains plongeurs ont la chance de l’apercevoir. Si vous partez en exploration, vous aurez de fortes chances de le croiser

Le mérou au parc national de Port-Cros 

La posidonie

La deuxième particularité locale du parc national de Port-Cros est la posidonie. L’écosystème qu’elle forme fait l’objet de protections internationales. En effet, la posidonie qui est véritablement source de biodiversité littorale est protégée depuis 1988 par un décret national. Dans le parc national de Port-Cros, cet herbier s’étend jusqu’à 40 mètres de profondeur et permet la conservation des zones sableuses côtières.

La posidonie au parc national de Port-Cros 

En France, les espaces naturels sont très prisés. Cela s’explique surtout par leur libre accès et leur gratuité. Malheureusement, leur très forte fréquentation a de très mauvais impacts sur les écosystèmes, sur l’augmentation des déchets et même sur le tourisme. Afin d’éviter un trop fort impact négatif et de réguler un afflux trop massif de touristes, certaines communes ont déjà pris les devants par le biais d’arrêtés. Dans le but de protéger tous les espaces naturels, une loi au niveau national est requise, d’où l’étude d’un projet de loi sur la régulation de l’hyper-fréquentation touristique. Certaines communes pensent déjà à mettre en place des réservations en ligne afin de contrôler le nombre de visiteurs.

Le coralligène

Une autre particularité du parc national de Port-Cros est le coralligène. Cet écosystème sous-marin est caractérisé par l’abondance d’algues calcaires. Ici, il se développe sur les roches à partir d’une vingtaine de mètres de profondeur. En Méditerranée, on y trouve deux types d’algues : les algues vertes et les algues rouges. Les principales sont les algues rouges dites « constructrices ». Dans cette réserve naturelle, on y trouve également des espèces « érodeuses » : elles consomment le coralligène (étoiles de mer, oursins, etc.), soit elles creusent des galeries (éponges, mollusques, crustacés, etc.).

Le coralligène au parc national de Port-Cros 

Des espèces menacées.

Cela fait depuis plus de 30 ans que le parc national de Port Cros œuvre à la protection de la faune et de la flore locale : règlementation de la surpêche (un moratoire protège le mérou depuis 1999), sensibilisation à l’ancrage des bateaux, ainsi que mesures contre la pollution. C’est grâce à cela que les plongeurs peuvent admirer des fonds préservés.

Alors, séduit ?
Il ne vous reste qu’à réserver votre séjour au sein de notre camping et à contacter notre partenaire Divin’Giens, école de plongée, pour réserver votre session de plonger et admirer enfin les merveilles de nos fonds marins !

retour