Séjour et tourisme

Le climat de la Presqu’île de Giens

météo presqu'ile de giens
La presqu’île de Giens se caractérise par deux types de climat méditerranéen. A l’Ouest, le climat est sec et voué aux fureurs du mistral. C’est un climat de type de marseillais. En revanche, à l’Est, ce climat est plus humide et soumis au souffle régulier du vent d’Est. C’est un climat de type niçois.
Maître-vent, le mistral dérivant du nom « magistral » domine fortement tous les aspects de la vie à la presqu’île de Giens. En plus d’atténuer la canicule pendant l’été, il offre aussi un « spot » prestigieux à l’Almanarre pour les grands adeptes de la planche à voile.
Toutefois, le mistral soulève également des vagues redoutables et très dangereuses pour les petites embarcations. En même temps, il déclenche et propage aussi les incendies.

Dans la brousse littorale, on remarque immédiatement sa marque avec le taillage en brosse des broussailles. Les grands pins rampent également à son contact.
On explique ces déformations par la brûlure chimique par le sel des embruns. Il ne s’agit donc pas de la violence de la poussée. Seuls les bourgeons non-exposés se développent. Ainsi, la croissance est orientée.
De Hyères à la Capte, la pluviosité pendant toute l’année est de 750mm et les précipitations annuelles diminuent d’environ 100mm. Cette diminution est encore plus importante de Capte à Porquerolles.
On remarque un climat qui s’envole davantage vers la lumière et la chaleur dans le sens Nord-Sud de la presqu’île de Giens, principalement du centre d’Hyères vers Giens et aussi les Iles d’Or.
3000 heures d’ensoleillement par an sont comptabilisées dans ces localités. Elles sont considérées comme les plus radieuses de la Provence. D’ailleurs, dans cette zone, le ciel et la mer affichent en permanence une couleur bleue qui justifie le nom de « Côte d’Azur » créé par un préfet il y a déjà bien longtemps.

retour