Toulon - Camping Clair de Lune - Tourisme dans le Var et la Provence

Excursions

Au départ du camping, vous pouvez visiter toute la Provence. Dans cette rubrique, découvrez les sites peu connus, les villages du Var, les endroits à voir absolument, les curiosités naturelles. Suivez le guide...

Toulon

La rade de ToulonPréfecture du Var, Toulon compte de nos jours un peu plus de 165 000 habitants, tandis que l’agglomération toulonnaise de Bandol à Hyères regroupe plus de 600 000 habitants.

Toute l’histoire de Toulon s’explique par son site exceptionnel. Il faut remonter plus de 2000 ans d’histoire pour voir les marins romains pénétrer les premiers dans la rade. Ils y fondent une colonie et se mêlent au peuple ligure, dévoué au culte de la déesse des sources jaillissantes, Télo.

Des vigies sont disposées autour de la rade pour prévenir la population du danger venant de la mer. L’un de ces « faro » le plus célèbre, donnera son nom à la montagne sur laquelle il fut construit : le Faron.

Fontaine de la féderationSi Toulon était jadis appelée la ville des fontaines, ce n’est pas pur hasard : elle doit son nom à Télo déesse celto-ligure des sources jaillissantes.

On ne dénombre pas moins d’une cinquantaine de fontaines sur toute la commune : fontaines du Panier, de la Pigne, de l’intendance, du Tambourin pour les plus anciennes mais aussi fontaines du Globe, de la Poissonnerie ou du Mûrier pour les plus récentes... Toutes ont une histoire à nous murmurer.

Retrouvez plus d'information sur le site des fontaines de Toulon

Fontaine du panierFontaine de l'intendanceFontaine de la pigne


Toulon, la maritime, est blottie au fond de la plus belle rade d’Europe, entourée de hautes collines boisées couronnées de forts. Ici mer et montagne se complètent harmonieusement. Bien sûr Toulon, puissant port militaire, vit depuis des siècles au rythme de la Marine Nationale, mais sa rade ne se limite pas à l’arsenal. Sa côte est bordée de criques profondes ombragées de pins parasols, de calanques aux eaux turquoises, de grandes plages de sable blond et de pittoresques petits ports de pêche...

Aussi, pour comprendre Toulon, rien de tel que de l’aborder par la mer !

Toute l’année les bateliers du port proposent la visite commentée de la plus belle rade d’Europe. Vous longez l’arsenal militaire et les bâtiments de la Marine Nationale, le cimetière marin, dernier mouillage des navires en fin de route, le port de La Seyne-sur-Mer et les anciens chantiers navals, la corniche balnéaire de Tamaris, la baie du Lazaret et ses parcs à moules, les Sablettes, la presqu’île de Saint-Mandrier, la longue digue qui ferme la rade à l’est, les fortifications (Eyguillette, Balaguier, Saint Louis, Lamalgue, Tour Royale, Cap Brun).

Le téléphérique du Mont Faron

S’il n’est pas le plus haut, le Mont Faron est de loin le plus célèbre des monts toulonnais. Une visite s’impose pour en avoir plein les yeux. Pour accéder au sommet deux choix vous sont proposés. Le téléphérique (le seul du littoral méditerranéen) qui vous emmène directement au sommet, sauf par jours de grand vent. Le spectacle est à couper le souffle. Même impression visuelle par la route sinueuse et, heureusement, en grande partie en sens unique. Tout au long de l’ascension le panorama s’élargit pour embrasser finalement la rade de Toulon (la plus belle d’Europe).

Pour les plus courageux et les plus sportifs, monter à pied ou à vélo permet d’admirer l’éclat des falaises de calcaire blanc tacheté par quelques chênes kermès et pins d’Alep. Au sommet se trouvent le musée-Mémorial du Débarquement, dans la tour Beaumont et le Zoo, qui est aussi un centre de reproduction de fauves. Véritable poumon vert dominant avec fierté Toulon, le Mont Faron mérite tout autant que la célèbre rade le détour et offre une multitude d’activités pour toute la famille et les sportifs en quête d’air pur.

Itinéraire depuis le camping

Haut de page