Siou Blanc, les aiguilles de Valbelle - Camping Clair de Lune - Tourisme dans le Var et la Provence

Balades nature

Que vous suiviez la côte sur le sentier du littoral, ou bien que vous préfériez explorer notre arrière pays, suivez notre guide de balades pour découvrir à pied les charmes du Var et de la Provence.

Siou Blanc, les aiguilles de Valbelle

Aiguilles de ValbelleDans les parages d’une calme abbaye, l’érosion a laissé en poste des témoins de pierre qui émergent du couvert de chênes à la façon d’une cohorte de pénitents.

Les aiguilles de Valbelle sont, à environ 40 km du camping, un des plus beaux massifs de la région, constitué d'aiguilles dolomitiques au milieu d'une forêt du haut Var.

Suivez les indications pour une superbe randonnée d'environ 4 heures.

Itinéraire depuis le camping

Distance / Dénivelé

  • 17.0 km
  • 540 m D+/D-
  • (Cartes I.G.N. TOP 25 n° 3345OT - 3346OT)

Départ / Arrivée

Ferme de Siou Blanc sur la route forestière reliant Solliès-Toucas à Signes par la forêt de Morière Montrieux et le plateau de Siou Blanc. La route d'accès à la ferme de Siou Blanc (situé sur la droite en venant de Solliès-Toucas) est facilement identifiable : une stèle en forme de rocher dressé se trouve au carrefour de la route qu'il faut emprunter. Prenez la route qui part à 90° à droite et suivez-la 200m jusqu'à arriver à une aire dégagée où vous pouvez garer votre véhicule. La ferme de Siou Blanc est cette bastide se trouvant sur votre gauche. Vous pouvez garer votre véhicule juste derrière la citerne DFCI verte située sur le terre-plein.

Topo simplifié

Aven de la BrêcheDerrière la citerne DFCI partent 2 pistes dont le début est matérialisé par une barrière. Empruntez celle qui monte sur la gauche (à noter que celle de droite est la piste par laquelle vous terminerez vote randonnée). 500m plus loin vous passerez à la droite de "l'aven de la Brèche" (aven grillagé).

Continuez toujours la piste principale jusqu'à arriver à une ruine, juste après un virage à droite de quasiment 180°.

Quittez alors la piste et empruntez le sentier qui monte juste à la gauche de la ruine. Suivez ce sentier pendant environ 500m jusqu'à rencontrer le GR99 que vous prenez à gauche.

Suivez le GR99 jusqu'à aboutir perpendiculairement, à la fin d'une descente, sur une belle piste.

Prenez cette piste sur la droite et, 250m après l'avoir prise, alors qu'elle tourne légèrement sur la gauche, continuez par le chemin qui va tout droit.

Suivez toujours le chemin principal qui descend jusqu'à arriver à nouveau sur une piste.

Prenez-là, à gauche sur une centaine de mètres, jusqu'au GR9 qui descend à droite.

Descendez le GR9 pendant 2km, vous arriverez alors sur une large et belle piste que vous prendrez à droite. C'est la continuation du GR9. Moins d'un km après avoir pris cette piste vous arriverez alors aux "Aiguilles de Valbelle" avec, notamment, la "Porte de Valbelle". Continuez à monter par cette piste jusqu'à arriver, juste après avoir passé un col, à une retenue d'eau protégée par un grillage.

Continuez par la piste de gauche jusqu'au "Pas de Belgentier" 2000m plus loin. Continuez par la piste qui tourne sur la droite à 90°. 700m plus loin la piste marque un beau virage à gauche (presque 180°). En face d'où vous arrivez, à l'extérieur du virage, prenez le sentier escarpé qui monte tout droit. Il tourne tout de suite à droite et vous amène tout de suite au pied d'un imposant rocher. Le sentier monte à gauche du rocher. Quelques centaines de mètres plus loin vous pourrez voir à votre droite une vasque naturelle taillée dans la roche. Le sentier monte, monte, monte jusqu'au "Pas du Pilon" où vous entammez alors une redescente caillouteuse et parfois pentue pour arriver jusqu'à une petite masure adossée à un puis.

Le sentier s'élargit alors et aboutit quelques centaines de mètres après perpendiculairement sur une piste. Prenez la piste à droite et suivez-la pendant un peu plus de 2000m. Vous vous trouverez alors sur la gauche d'un loppin de terre cultivé. Une belle piste part à 120° sur votre gauche. Prenez-là.

L'Aven du Palan Il ne vous reste plus qu'à suivre cette piste afin de retrouver votre véhicule 3km plus loin. A noter que 700m après le carrefour vous trouverez à gauche de la piste une stèle commémorant le massacre de résistants français durant la seconde guerre mondiale. Un petit coup d'oeil également au dernier aven rencontré, "l'aven du Palan", juste avant d'arriver à votre lieu de départ.

Pour la petite histoire :

Le tombeau d'un séducteur

Omer de ValbelleRevenant de Terre Sainte, Guillaume, premier du nom de Valbelle, offre en 1170 une partie de ses terres à la Charteuse qui, désormais portera son nom. Au XVIIème siècle, son descendant, Omer de Valbelle, est un esprit Libre - voire irrévérencieux - qui fréquente les cafés parisiens.

L’histoire raconte qu’Omer de Valbelle, désirant être inhumé dans la Chartreuse de Montrieux, aurait de son vivant, commandé au célèbre sculpteur Houdon, un tombeau extraordinaire. Les quatre statues ornant l’édifice auraient eu pour modèles quatre de ses maitresses la Clairon, dont les accents passionnés faisait vibrer les théâtres parisiens, une danseuse, et deux autres actrices.

A part Houdan, personne n’aurait été tenu au courant de la destination des statues. Lorsque le sculpteur eut terminé son oeuvre, Omer de Valbelle invita ses amis à une fête exceptionnelle en son domaine de Tourves et les entraîna jusqu’à Montrieux, où il dévoila le tombeau, poussant l’audace jusqu’à essayer le cercueil, vêtu d’un linceul. La compagnie en aurait conçu du ressentiment.

A sa mort en 1778, Omer de Valbelle légua aux Chartreux de Montrieux la somme de six mille livres, peut-être pour racheter son passé de libertin. Les statues ont été dispersées à la Révolution. L'une figure aujourd’hui La Justice au tribunal de Draguignan, la deuxième est au musée de Toulon, la troisième trône à la bibliothèque de Fréjus et la quatrième a trouvé place à La greffe de la Sainte- Baume où elle prête ses traits à Marie-Madeleine.

Visitez le site de MEOUNES LES MONTRIEUX.

Haut de page