Pierrefeu du Var - Camping Clair de Lune - Tourisme dans le Var et la Provence

Excursions

Au départ du camping, vous pouvez visiter toute la Provence. Dans cette rubrique, découvrez les sites peu connus, les villages du Var, les endroits à voir absolument, les curiosités naturelles. Suivez le guide...

Pierrefeu du Var

Village de PierrefeuPierrefeu du Var est un pittoresque village provençal, situé à la porte du Massif des Maures, accroché au flanc d'un piton rocheux. On rencontre des vestiges de l'époque féodale, au hasard des vieilles rues étroites du quartier de la Chapelle Sainte Croix. A ses pieds, à l'ouest et au sud, le Réal-Martin s'étire entre ses rives verdoyantes, suivi d'une plaine aux couleurs changeantes de ses vignobles.

On y arrive au départ du camping en empruntant la route de la vallée de Sauvebonne.

De nombreux domaines viticoles renommés entourent le village de Pierrefeu ainsi que le célèbre Massif des Maures. La forêt communale de 3600 hectares avec un arboretum réputé attendent votre visite.

Origine du nom

Le nom viendrait des "pierres à feux" ou bien encore de focus, dans le sens de foyers ou familles dits feux, au recensement des "feux" de 1471 alors au nombre de 69.

On ne trouve pas de silex dans les Maures, mais des quartzites en abondance, roches blanches qui choquées l'une contre l'autre, donnent une étincelle, donc un effet de pierre à feux, d'où vraisemblablement le nom de la commune.

Les armoiries

Armoiries de Pierrefeu Les armoiries de Pierrefeu représentent cinq flammes jaillissant d'une pierre . Il s'agit bien de "pierres à feux" autrement dit en latin au 8ème siècle : "pietra foci", puis au 10ème siècle, on trouve l'appellation "petrafoe" signifiant pierre à feux.

Histoire de Pierrefeu

La plus haute antiquité a laissé des traces sur son territoire où l'on peut encore voir des vestiges de plusieurs enceintes protohistoriques : le Castellas (342m), le Peyrol (431m), les Quatre Termes (415m), devenu plus tard un prieuré bénédictin et enfin les David.

Il semble que le territoire de Pierrefeu s'étendait sur le site de la colline du Peigros, colline qui culmine à 244 m, située au nord de la colline de Sainte-Croix. Des vestiges d'occupation ont été trouvés dans la plaine au lieu-dit Chapelle Sainte Anne, entre les villes actuelles de Cuers et de Pierrefeu.

C'est à la suite des guerres de religion qui ont dévasté le village que celui-ci s'installe sur la colline de Sainte Croix.

Historiquement, les premières origines de la commune datent du 11e siècle "Petrafoc" dont les terres appartenaient à la seigneurie des vicomtes de Marseille. Jusqu'à la révolution, la seigneurie ou terre de Pierrefeu a été la propriété de diverses familles, nobles ou non, de Provence. Parfois, plusieurs se la partagèrent simultanément.

La terre de Pierrefeu fut érigée en marquisat par lettres patentes de novembre 1682, et enregistrées le 1er décembre suivant à la Chambre des comptes de Montpellier, en faveur de Pierre Dedons, conseiller au Parlement.

En 1859, les héritiers et descendants des dernières familles seigneuriales, intentaient un procès contre la population de la commune de Pïerrefeu. En effet, ils se présentaient être "reconnus propriétaires exclusifs des terres, gastes, labours, vignes et oliviers, bois, essences de sapins, chênes lièges, chênes blancs, châtaigniers…".

Les demandeurs se voyaient déboutés et condamnés aux dépens par décision du Tribunal civil de Toulon en date du 2 avril 1859, décision confirmée en appel, le 9 août 1862, par un arrêt de la cour impériale d'Aix.

Visite du village

Les traces de l'antiquité

On peut découvrir les vestiges de plusieurs enceintes datant de l'antiquité sur les hauteurs environnantes : le Castellas, le Peyrac, le Peyrol, les Quatre termes et enfin les David.

Le village actuel

Sur la colline de Sainte Croix, dernier contrefort du massif des Maures, se situe la partie la plus ancienne du village qui se continue sur les hauteurs ensoleillées de Saint Michel pour atteindre en contrebas et, en pente assez douce, la Joliette, le Parc Alexandre Bertrand, Saint Jacques, Le Logis et le Gré avec leurs Lotissements modernes.

Le vieux village :

A partir de la place Wilson, on peut remonter la rue de la République ou la rue Louis Honoré et visiter le vieux village avec ses ruelles et ses monuments.

Les ruelles du vieux village

Pierrefeu ruelleVous découvrirez tout le charme du vieux village en flânant à travers les ruelles, qui vous mèneront jusqu'à l'église puis à la chapelle.

Église paroissiale St Jacques

Restaurée au XVIIIième et XIXème siècle : clocher carré à campanile. Les visiteurs pourront y voir de très belles et anciennes statues en pierre ou carton-pierre dorées à la feuille, ainsi que des ex-votos provenant de la chapelle Ste-Croix.

Chapelle Ste Croix

En haut du village, ancienne chapelle seigneuriale : ex-votos XVIIIè siècle, deux torchères et bois sculpté du XVIIè siècle.

Vue panoramique et table d'orientation en haut du village

Vestiges du Château féodal

Les vestiges du château féodal sont encore apparents à fleur de terre, au sommet de la colline de Ste Croix. Le Castrum de PETRA FOCO, le château s'y élevait dès le XIème siècle.

Les cours d'amour à Pierrefeu

Dans bien des châteaux de Provence, de l'an 1150 à l'an 1200, les Grandes Dames et les Troubadours se réunissaient pour rendre des arrêts sur les questions brûlantes de l'amour.

Un véritable code d'amour fût élaboré, dont les règles, parvenues jusqu'à nous, étaient pleines de finesse, de psychologie, de malice aussi. Le château de Pierrefeu garde le souvenir de deux de ces dames qui animèrent sa Cour d'Amour : Rostangue dame de Pierrefeu, Mabille de Fos dame d'Hyères. On peut y ajouter Bertrane dame de Signes.

Vous pourrez flâner dans le reste du village, y découvrir ses six fontaines, ses places charmantes, le Dixmude et une façade en trompe l'œil…

Les six fontaines

Pierrefeu fontaine

  • Le Patti (place du XVe corps)
  • Wilson
  • Saint René
  • Dixmude
  • Gambetta
  • Rue Général Sarrail

Et chaque mardi et samedi matin, le marché provençal...

Le Dixmude à Pierrefeu

Pierrefeu dixmudeSitué sur l'esplanade à la sortie Est de Pierrefeu en direction de Collobrières, ce grand monument en forme d'aile qui surplombe la plaine, fut érigé à la mémoire des 50 disparus du dirigeable "Dixmude", perdu en mer dans la nuit du 20 au 21 décembre 1923, au large des côtes siciliennes.

Pour en savoir plus sur la fabuleuse histoire de ce dirigeable type Zeppelin, obtenu en 1920 au titre des dommages de guerre, se renseigner à l'Office de Tourisme.

Expositions et conférences pour groupes sur demande.

Le village d'autrefois

Pierrefeu bouchonnerieLa Bouchonnerie fut créée en 1899

Le liège a généré une véritable industrie à Pierrefeu, une nouvelle corporation de métiers et il a inspiré des créateurs en tout genre : poètes, sculpteurs ou encore écrivains.

La Bouchonnerie fut créée en 1899. Elle produisait annuellement, entre 1915-1920, 200 millions de bouchons mais également des produits en liège manufacturé. Elle occupait de 150 à 200 ouvrières et ouvriers. Les lièges provenaient la région mais aussi d'Algérie, puis du Portugal. En 1968, l'usine sombre dans une profonde crise et la fabrication s'arrête en 1971.

Cette ancienne usine devient patrimoine communal, se nomme aujourd'hui "Espace Bouchonnerie" et abrite deux magnifiques salles : salle Malraux et la salle des Tonneaux.

Le liège doit subir de nombreuses opérations (bouillage, planchage…) et passer par de nombreuses machines (tireuse, tubeuse, tourneuse…), avant de devenir bouchon.

Itinéraire depuis le camping

Informations à l'Office de Tourisme de Pierrefeu

Haut de page