Le Domaine du Rayol - Camping Clair de Lune - Tourisme dans le Var et la Provence

Musées et visites

Notre belle région vous séduira aussi par ses coutumes, ses paysages et son histoire. Sur ces pages vous trouverez notre liste de bonnes adresses pour comprendre mieux la Provence et ses habitants.

Le Domaine du Rayol

La pergola et ses jardins, le Domaine du Rayol est un espace naturel protégé de 20 ha, face aux Îles d'Hyères, situé au Rayol-Canadel-sur-Mer entre Le Lavandou et St Tropez.

Au début du siècle, en empruntant le petit train des pignes, quelques familles fortunées découvrent les rivages de la corniche des Maures. Émerveillées par la beauté de cette côte restée sauvage, les familles Adam, Eiffel, Royce, Clément-Bayard et Foncin font bâtir leur résidence de villégiature au dessus des flots bleus parmi les bruyères, les cistes et les arbousiers...

Histoire :

Un homme d'affaires parisien, Alfred Théodore Courmes établit sa résidence de retraite au Rayol en 1910. Il fait construire sa demeure sur un promontoire qui domine la baie du Figuier.

Autour d'une pergola d'inspiration antique, il organise son jardin d'agrément. Y figurent palmiers, dattiers, eucalyptus, agaves et mimosas. A proximité, un potager et un verger s'étagent à flanc de coteaux au dessus d'une charmante petite ferme.

En 1925, tandis qu'une compagnie d'entreprise immobilière aménage une station balnéaire au Rayol, les Courmes vendent leur maison qui devient "l'Hôtel de la Mer." Le couple réside alors dans la villa "Le Rayollet" bâtie à l'autre bout de la propriété.

En janvier 1940, Madame Courmes revend le domaine au célèbre constructeur aéronautique Henri Potez. Contraint par la guerre d'abandonner ses usines de la Somme, Potez vient se réfugier au Rayol avec sa famille. Les maisons sont remises à neuf. De nombreux domestiques assurent le service tandis qu'une dizaine de jardiniers reprennent en main le jardin. Une majestueuse descente d'escalier est réalisée en dessous de la pergola. Le jardin connaît alors ses temps de gloire...

Les hostilités terminées, le Domaine du Rayol n'est plus qu'une résidence d'été. A la fin des années soixante, faute de personnel et d'entretien, il est à l'abandon.

La propriété échappera alors à de nombreux projets immobiliers grâce à la mobilisation des défenseurs de l'environnement. Elle sera achetée en 1989 par le Conservatoire du littoral, organisme public qui a pour vocation de protéger les espaces naturels littoraux. Les paysages, la faune et la flore des derniers rivages sauvages de la corniche des Maures resteront ainsi préservés.

Rayol 4.jpgLa pergolaLe Rayollet

Les jardins

En 1989, le Conservatoire du Littoral fait acquisition du Domaine du Rayol, propriété à l'abandon depuis une vingtaine d'années: Aussitôt, la réhabilitation et la restructuration du jardin exotique du domaine s'engage.

Le paysagiste Gilles Clément propose d'évoquer sur le site les flores et les paysages végétaux associés aux régions du monde de climat méditerranéen, à savoir : bassin méditerranéen, sud-est californien, Chili central, région du Cap en Afrique du Sud et Australie méridionale.

Ainsi, de l'ancien jardin du domaine émergeront plusieurs jardins qui traduiront les ambiances végétales des contrées méditerranéennes du monde.

En outre, Gilles Clément propose d'accentuer l'évocation australe en suggérant qu'un jardin néo-zélandais soit réalisé au bas du vallon du Figuier. Sophora Néo-Zélandais

La création d'un jardin asiatique est également retenue, afin de rendre cohérente la présence aux alentours du vieux puits d'un magnifique bosquet de bambous investi par des glycines et des figuiers de Chine. Enfin, un jardin américain subtropical est envisagé parmi les autres, de manière à éclairer de quelques couleurs le domaine en été, saison durant laquelle les végétaux méditerranéens manifestent peu d'entrain pour fleurir.

Les jardins du Rayol sont avant tout des espaces paysagers qui s'inspirent des paysages naturels. De ce fait, le parti a été pris de ne pas disposer dans les jardins de panneaux indiquant le nom des plantes.

Le jardin botanique

Les jardins du Rayol ont valeur de jardins botaniques puisqu'ils sont propices à l'étude des plantes. Cependant, ils ne sont pas conçus comme des jardins botaniques conventionnels, car ils ne présentent pas les plantes méthodiquement selon leurs familles, leurs genres ou leurs types biologiques.

Ce ne sont pas non plus des jardins de collection, dont le but premier est de rassembler le plus grand nombre possibles d'espèces végétales.

Découvrir les plantes dans les jardins du Rayol, c'est ressentir quelques-unes des sensations éprouvées par un explorateur botaniste qui arpente la planète. C'est être émerveillé par la beauté des paysages et des plantes que l'on rencontre, mais aussi, être désemparé devant la multiplicité des espèces qui nous entourent et avouer notre ignorance face à la complexité du monde vivant. Callistémons ou "Rince-bouteilles" Australiens

Du reste, tous ceux qui souhaitent mieux connaître la vie des plantes peuvent participer aux visites guidées organisées tous les jours sur les lieux.

Le jardin mexicain

Le jardin mexicain

La biologie végétale, les adaptations des plantes Méditerranéennes aux milieux de vie, les relations qu'elles entretiennent entre elles ou avec les animaux font partie des thèmes majeurs abordés au cours des visites. L'ethnobotanique, science située à la frontière des sciences humaines (Ethnologie, Anthropologie) et des sciences biologiques est largement intégrée aux discours des visites. Cette discipline nous informe des différents usages que les hommes font des plantes depuis les débuts de l'humanité.

Le sentier marin

Le sentier marin

Le Domaine du Rayol, n'oubliant pas que le littoral intègre à la fois milieux terrestres et marins, offre chaque été à ceux qui le souhaitent la possibilité de découvrir la vie marine de Méditerranée.

La baie du Figuier se prête parfaitement à l'observation du milieu aquatique, et permet, à faibles profondeurs, de se livrer à l'étude de l'herbier de posidonie ou des fonds rocheux et sableux. L'activité de découverte des fonds marins s'organise depuis une petite maison qui domine une plage de sable fin et doré.

Après une présentation de l'organisation du milieu marin local et la biologie des organismes qui y vivent, les participants s'équipent d'une combinaison, d'un masque et de palmes, pour s'immerger dans l'eau transparente de la baie.

Encadrés par des animateurs spécialisés, les "explorateurs" observent alors pendant 3/4 d'heure, la plupart des organismes qui peuplent et animent l'univers coloré et magique de la mer.

Ils apprécient l'admirable faculté de mimétisme des pieuvres, des rascasses, ou des vives qui se fondent dans leur environnement afin de ne pas être repérées par leurs prédateurs ou leurs proies. Ils contemplent la livrée de certains poissons comme les girelles ou les crénilabres, apprennent à les distinguer suivant leurs sexes, découvrent leurs mœurs sexuelles, leurs parades nuptiales...

Le sentier marin

Les visites du sentier marin ont lieu en Juillet et Août, sauf le lundi. Elles sont ouvertes à tous à partir de 8 ans. L'équipement est fourni (combinaison, palmes, masque et tuba). Il est nécessaire de savoir nager.

Horaires

LE DOMAINE DU RAYOL est ouvert tous les jours toute l'année (sauf le 25 décembre).

Ouverture : 9h30.

L'horaire de fermeture varie selon les saisons :

  • Janvier, février, mars, novembre, décembre : 17h30.
  • Avril, mai, juin, septembre, octobre : 18h30.
  • Juillet, août : 19h30.

Le Café des Jardiniers est ouvert tous les jours, toute l'année, de 12h à la fermeture du Jardin.

La Librairie des Jardiniers est ouverte tous les jours, toute l'année, de 11h à 13h et de 14h à la fermeture du Jardin.

La Pépinière du Domaine du Rayol est ouverte tous les vendredis et dimanches de 14h à la fermeture du Jardin et toute la journée à l'occasion des fêtes de saison.

Itinéraire depuis le camping

Domaine du Rayol - Avenue des Belges - 83820 Rayol-Canadel-sur-Mer - France - Tél. : 04 98 04 44 00

Haut de page