Le lac de Sainte Croix - Camping Clair de Lune - Tourisme dans le Var et la Provence

Excursions

Au départ du camping, vous pouvez visiter toute la Provence. Dans cette rubrique, découvrez les sites peu connus, les villages du Var, les endroits à voir absolument, les curiosités naturelles. Suivez le guide...

Le lac de Sainte Croix

Lac Sainte CroixLe lac de Sainte-Croix est une retenue artificielle, créé par Electricité de France et mise en eau en 1973, suite à la construction du barrage de Sainte-Croix, sur le cours du Verdon. Il est situé entre les départements du Var et des Alpes-de-Haute-Provence, au pied des gorges du Verdon, du Plan de Canjuers et du plateau de Valensole, haut lieu de la culture du lavandin.

Le troisième plus grand lac de France recouvre l'ancienne vallée du Verdon sur une superficie de 2200 hectares (10 kilomètres de long et 2 de large) et remonte jusqu'au pied du village, Sainte Croix du Verdon. Le barrage, construit à l’entrée des gorges, près de Baudinard, retient 760 millions de mètres cubes d’eau et produit plus de 150 millions de kWh par an. Il alimente ainsi en électricité les villes situées à proximité.

La "queue" du lac remonte dans les gorges du Verdon à partir du "pont de Galetas" dans la partie nord du lac entre Aiguines et Moustiers. Ici le parcours est très fréquenté par les canoë kayak.

Il constitue également un pôle touristique majeur, et offre un espace privilégié pour la baignade, voile, planche à voile, catamaran, pêche, pédalo, canoë-kayak et le bateau (électrique uniquement).

Un peu d'histoire...

Si l'on parle au 18ème siècle de rendre le Verdon navigable, c'est au siècle suivant que se dessinent les grands projets de travaux hydrauliques, au départ pour l'irrigation des cultures. Le canal d'Aix, de plus de 80 kms de long, est achevé en 1873, ainsi que le barrage de Quinson. D'autres besoins ne vont pas tarder à se faire sentir : l'alimentation en eau potable des villes d'Aix, Marseille et Toulon, ainsi que l'énergie électrique.

Tous les villages de la vallée sont concernés par la construction du barrage, d'autant qu'à l'origine, il est prévu de noyer en partie Bauduen et Sainte Croix. Mais la cote a été revue à la baisse pour des raisons géologiques. La présence de la résurgence de Fontaine-Lévêque laissait craindre un effet de siphon. Et le terrain étant très calcaire, les ingénieurs redoutaient les infiltrations d'eau. Les deux villages sont donc sauvés. Mais leurs fermes situées plus bas dans la vallée, disparaitront sous les eaux, de même que celles d'Aiguines qui vit alors principalement de la fabrication de la boule en bois clouté, et de Moustiers, renommé pour sa faïence. Seul le village des Salles sera entièrement détruit.

Pont d'AiguinesLe pont d'Aiguines qui relie Les Salles à Moustiers, dit "pont romain", mais plutôt médiéval selon les historiens, est déclaré "sans intérêt", et se trouve aujourd'hui au fond du lac. Il en reste une image, durant les premières minutes du film "Jeux interdits", réalisé par René Clément en 1951.

Les Salles sur Verdon histoire d'une révolution

Le lac de Sainte-Croix, le poumon des gorges du Verdon...

Haut de page